Las ! on dit que La Roque a l'humeur solitaire,
Et qu'on le voit toujours dans un bois écarté.
Mais si quelqu'un savait comme il est tourmenté,
Il plaindrait le destin qui lui est si contraire.

S'il cherche pour demeure un sauvage repaire,
Le silence, l'horreur, l'ombre, l'obscurité,
C'est que le beau soleil qui cause sa clarté
Luit ailleurs, le privant de son jour salutaire.

Las ! ce n'est plus qu'un corps privé de sentiment,
Où la Mort et l'Amour n'ont nul commandement.
La Mort a pris sa vie et l'Amour a son âme,

La Mort n'a nul pouvoir sur un corps sans vigueur,
L'Amour sur un amant déjà serf d'une dame.
On ne perd pas deux fois et la vie et le coeur !

Average Rating: 4.5 out of 5 based on 210 user reviews.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *