Marc de PAPILLON DE LASPHRISE (1555-1599) : J'aime bien le savoir, bien que je n'aime à lire

J'aime bien le savoir, bien que je n'aime à lire,
J'aime beaucoup la guerre et la douce santé,
J'aime les bons chevaux, qui ont de la beauté,
J'aime le doux repos, j'aime à chanter et rire.

J'aime bien à moquer, un petit à médire,
– Ne disant toutefois que toute vérité –
J'aime l'honnête habit, j'aime la propreté,
J'aime bien à voguer dessus un fort Navire.

J'aime les lieux déserts, les habités aussi,
J'aime le jeu, la dance, ennemis du souci,
J'aime l'eau, la salade et la bonne viande.

J'aime bien aux repas le vin délicieux,
J'aime bien tout cela : mais, Saret, j'aime mieux
Jouir de la beauté qui douce me commande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *